Reconnu coupable de « prosélytisme », un pasteur est condamné à 2 ans de prison en Algérie

Le 27 février dernier, le pasteur Rachid Seighir et le vendeur qui l’assiste dans sa librairie papeterie ont été reconnus coupables de « prosélytisme » et condamnés à deux ans d’emprisonnement assortis d’une amende de plus de 3000 euros.

En 2017, des livres chrétiens et des Bibles avaient été retrouvés dans sa librairie. Or, l’article 11.2 de l’ordonnance de 2006 qui fixe les conditions ou règles des cultes autres que musulmans, prévoit une peine de 2 à 5 années de prison et d’une amende de 500 000 à 1 000 000 de dinars algérien, soit entre 3100 et 6200 euros, à l’encontre de quiconque « fabrique, entrepose, ou distribue des documents imprimés ou métrages audiovisuels ou par tout autre support ou moyen qui visent à ébranler la foi d’un musulman ».


Lire l'article sur InfoChretienne.com

© RNC Francophonie

SUIVEZ-NOUS

  • Facebook
  • YouTube