Le Covid-19 en Afrique Francophone - mai 2020

Mis à jour : mai 7

Les chiffres sont-ils crédibles? La pandémie ne progresse pas aussi vite en Afrique qu'en Europe, mais prudence!


Onze semaines après son apparition sur le continent africain, le drame sanitaire annoncé et redouté par de nombreux experts ne s'est toujours pas produit. Quand on sait que l'Afrique représente 17% de la population mondiale, le lundi 4 mai elle n'enregistrait que 44034 cas avérés de covid-19 soit 1,2% du total mondial et 1788 morts. Il faut le reconnaître même si les chiffres sont peut être sous-évalués l'Afrique ne connaît pas pour le moment le tsunami sanitaire que beaucoup avaient prédit. Malgré tout la prudence est de mise car les courbes de contamination montrent une augmentation de 40% de cas par semaine. L'Afrique du nord retient particulièrement l'attention avec 38% des contaminations sur le sol africain et 62% des décès.

ALGERIE

Covid-19: 4838 cas déclarés – 470 décès

L'Algérie est le pays africain qui déplore le plus grand nombre de décès devant l'Egypte, le Maroc et l'Afrique du Sud. Selon le journal Ouest France « Rouverts la semaine dernière, de nombreux commerces ont dû fermer à nouveau ce week-end dans plusieurs régions d'Algérie, dont Alger, en raison du non-respect des règles d'hygiène et de la distanciation sociale. »

BÉNIN

Covid-19: 96 cas déclarés – 2 décès


Le Bénin a été le premier pays à décréter le port du masque obligatoire. Le gouvernement a fermé les écoles et tous les lieux de cultes. Pendant que le président du Bénin, Patrice Talon assume l'impossibilité d'un confinement général, son ministre des finances préfère d'autres approches plutôt que l'annulation de la dette des pays africains, comme le prônent Emmanuel Macron et Macky Sall.

BURKINA FASO

Covid-19: 1432 cas déclarés – 46 décès


Toutes les frontières du pays sont fermées, et les habitants sont tenus de suivre les mesures d'hygiène et sanitaires afin de réduire la propagation du virus. Les écoles, les centres de formation et les universités sont fermés Un couvre-feu est mis en place de 21h00 à 4h00. Les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits et les églises sont fermées. Malgré une augmentation de cas avérés de covid-19, le grand marché central de Ouagadougou considéré comme le poumon économique du pays a rouvert le 20 avril.


CAMEROUN

Covid-19: 2161 cas déclarés – 64 décès


Tous les visas d'entrée dans le pays sont suspendus. Les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits et les établissements scolaires sont fermés. Le port du masque est obligatoire dans tous les lieux publics. La réouverture des écoles et universités est annoncée pour le 1er juin. Selon un article du journal « Le Monde » du 27 avril dernier, la détresse des déplacés anglophones s'amplifie. « Par peur du Covid-19, 6 000 exilés sont déjà rentrés dans leurs villages, où les combats entre séparatistes et armée continuent. La situation est devenue difficile pour ces populations traumatisées par la guerre et totalement démunies. Aux problèmes de santé, d'éducation, de nutrition et d'hébergement, s'ajoute désormais la peur de la contamination. »

CONGO (BRAZZAVILLE)

Covid-19: 220 cas avérés – 5 décès


Le gouvernement a décrété la fermeture des frontières, des bars, des écoles et des lieux de cultes. L'état d'urgence sanitaire a été prolongé à compter du 21 avril. Selon le site - le journal de Brazza.com – « La république du Congo a décidé de soigner les malades du Coronavirus avec la tisane à base d'artémisia. L'annonce a été faite vendredi 1er mai sur Twitter par le ministre congolais de la Communication, Thierry Moungala. Cette mesure fait suite à une séance de travail par visioconférence que le président congolais, Denis Sassou Nguesso a eu avec ses homologues malgache et bissau-guinéen. »

SPÉCIAL OMS - AFRIQUE

Le bureau régional de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l'Afrique a préconisé, lundi 4 mai, que de nouvelles thérapies à base de pharmacopée traditionnelle contre le covid19 subissent des tests rigoureux avant leurs essais à grande échelle. « Les Africains méritent d'utiliser des médicaments testés selon les normes qui s'appliquent aux médicaments fabriqués pour les populations du reste du monde », a écrit l'organisation dans un communiqué publié sur son site Internet. « Même lorsque des traitements sont issus de la pratique traditionnelle et de la nature, il est primordial d'établir leur efficacité et leur innocuité grâce à des essais cliniques rigoureux. Des plantes médicinales telles que l'artemisia annua sont considérées comme des traitements possibles du Covid-19, mais des essais devraient être réalisés pour évaluer leur efficacité et déterminer leurs effets indésirables », a souligné l'OMS.

CONGO RDC

Covid-19: 705 cas avérés - 34 décès


Les établissements scolaires et lieux de cultes sont fermés ainsi que les frontières. Les rassemblements sont limités à 20 personnes et le port du masque est rendu obligatoire dans tout Kinshassa depuis le 18 avril. Le quartier de la Gombe, centre des affaires et du pouvoir, à Kinshasa, considéré comme l'épicentre de l'épidémie, est confiné depuis le 6 avril. Pendant ce temps les groupes armés restent très actifs à l'est du pays à la frontière avec le Rwanda. Fin avril, lors d'une embuscade dans le parc national des Virunga, au moins 17 personnes ont été tuées par un groupe qui pourrait être un groupe de rebelles hutus rwandais.

CÔTE D'IVOIRE

Covid-19: 1432 cas avérés – 17 décès


L'état d'urgence décrété, les frontières, les restaurants et les établissements scolaires sont fermés. Un couvre-feu est imposé de 21h à 5h du matin. Des centres de dépistages ont été mis en place sur l'ensemble du territoire. Les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits et le port du masque est fortement encouragé. Pendant ce temps, le cacao et la noix de cajou (La Côte d'Ivoire est le premier producteur mondial) restent à quai. A Abidjan, le confinement, l'alcool, la violence, la faim tous les ingrédients sont réunis pour faire que la crise sanitaire devienne à haut risque pour les plus démunis.

MADAGASCAR

Covid-19 151 cas avérés


L'état d'urgence sanitaire a été décrété par le gouvernement et si les régions en quarantaine sortiront progressivement du confinement, le couvre-feu est toujours en place de 21h à 4h du matin alors que les établissements scolaires rouvrent petit à petit. Selon le journal « Ouest France » Une tisane « miracle » a reçu le soutien du président malgache Andry Rajoelina. pour se soigner du covid19. « Les plantes médicinales et préparations ancestrales ne sont pas oubliées lorsqu'il s'agit de se protéger des pandémies ou de guérir des infections. »

MAROC

Covid-19: 5219 cas avérés - 181 décès


Chaque jour des nouvelles viennent confirmer que le pays est un des plus atteints par la pandémie comme 133 cas de coronavirus détectés dans une prison ou des dizaines de cas enregistrés dans des usines ça et là. Malgré tout le Maroc gagne une réputation mondiale en se lançant dans la fabrication et l'exportation des masques anti-coronavirus, puisque 34 usines du royaume produisent en masse des masques grand public vendus à 0, 07 euros l'unité. Cet exploit permet aux autorités de rendre le port du masque obligatoire. A noter qu'une partie de la production est exportée en Europe!

MALI

Covid-19: 580 cas avérés - 29 décès


Les écoles sont fermées jusqu'à nouvel ordre, Les vols commerciaux en provenance de pays touchés sont suspendus, et les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits. Pendant ce temps la traque des djihadistes continue au Sahel et les forces françaises ont recensé leurs premiers cas de contamination du covid-19 parmi les soldats de Barkhane.

NIGER

Covid-19: 750 cas avérés - 37 décès


Les établissements scolaires sont fermés, les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits et les aéroports de Niamey et Zinder sont à l'arrêt. L'état d'urgence sanitaire est maintenu. Seule la ville, Niamey, est touchée par le virus. Le ministre de l'emploi et du travail, Mohamed Ben Omar est décédé du covid-19 le 3 mai.

RWANDA

Covid-19: 259 cas avérés

Les frontières du pays aux mille collines sont fermées le confinement est national et les citoyens ont l'interdiction de quitter leur domicile sauf pour les services essentiels. Les écoles sont fermées et les grands rassemblements sportifs, sociaux et religieux, sont interdits. Dans ce contexte difficile, la livraison de médicaments par drones se développe rapidement, étonnant!

SÉNÉGAL

Covid-19: 1271 cas avérés – 10 décès


Le gouvernement sénégalais maintient l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 2 juin. Un couvre-feu nocturne est instauré. Les rassemblements sont interdits, les établissements scolaires, les marchés sont fermés et les prières collectives sont interdites jusqu'à nouvel ordre. Selon RFI, et malgré les mises en garde, la demande de produits à base d'artemisia explose au Sénégal… et les prix aussi. L'artemisia est notamment cultivée dans la région de Tivaouane, et vendue sous le label « Le Lion Vert ». Son représentant, le Belge Pierre Van Damme, croule sous la demande. « En moyenne, Le Lion Vert vendait plus ou moins entre 3 000 et 4 000 paquets par mois. Aujourd'hui, nous sommes à une production de 2 000 paquets par jour et nous avons une demande de 4 000 paquets par jour. Cela a fait un boom. Nous, notre position est très claire: il n'y a rien qui est encore prouvé scientifiquement. Notre premier objectif, c'est le palu et on stipule bien que l'artemisia, ce n'est pas un médicament, c'est un complément alimentaire. Nous, on ne veut pas du tout que l'artemisia devienne politique ni un business aussi », a-t-il tenu à préciser.

TCHAD

Covid-19: 117 cas avérés (dont une trentaine concerne le personnel soignant)– 10 décès


Les aéroports sont fermés, mais les frontières restent ouvertes avec un contrôle sanitaire systématique pour toute personne entrant dans le pays. Les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits. Le gouvernement a décidé de prendre en charge les factures d'eau et d'électricité afin d'aider la population. Pendant ce temps les députés tchadiens votent l'abolition de la peine de mort le 28 avril.

TOGO

Covid-19: 126 cas avérés - 9 décès


L'état d'urgence est déclaré au Togo. Les écoles sont fermées ainsi que les frontières. Les rassemblements publics de plus de 15 personnes sont interdits. Un couvre-feu nocturne est mis en place. Plusieurs villes sont en quarantaine comme Lomé, Tsevie, Kpalime et Sokodé. Faure Gnassingbé a été investi pour un quatrième mandat présidentiel à la tête de son pays, dimanche 3 mai. Dans la famille Gnassingbé le mot héritage a du sens puisque Faure a succédé en 2005 à son père Eyadema qui comptabilisait 38 ans de règne. Les togolais espèrent au moins que le nouveau plan sanitaire sera exemplaire et efficace.

© RNC Francophonie

SUIVEZ-NOUS

  • Facebook
  • YouTube