Le Burkina Faso entièrement déconseillé aux touristes, selon le Quai d’Orsay



Le ministère français des affaires étrangères, dont on connaît l’habituel principe de précaution, vient de classer tout le pays en zones orange et rouge. En proie depuis 2015 à de multiples attaques djihadistes le Burkina Faso est désormais entièrement « déconseillé sauf raison impérative » ou « formellement déconseillé ». Il y a peu le centre du pays était encore en jaune (vigilance renforcée), alors que la capitale Ouagadougou était en zone orange depuis mars 2018. Les attaques attribuées aux groupes djihadistes, ont fait plus de 700 morts depuis début 2015, selon un comptage de l’AFP, et environ 500 000 déplacés internes et réfugiés, selon l’ONU. La détérioration sécuritaire au Sahel est très préoccupante car l’épicentre de l’insécurité était auparavant au Mali mais aujourd’hui, le Burkina Faso l'a malheureusement rejoint.

© RNC Francophonie

SUIVEZ-NOUS

  • Facebook
  • YouTube