L’Afrique manque d’oxygène

Dans les pays pauvres d’Afrique, les médecins manquent de l’élément le plus crucial pour sauver les malades les plus graves du Covid-19 : l’oxygène lui-même, alertent les experts. La crise sanitaire actuelle a mis sous tension même les systèmes hospitaliers les plus avancés, qui peinent notamment à s’approvisionner en respirateurs artificiels. Sur ce sujet, l’Afrique est inventive, et les experts craignent que cette attention portée au maillon high-tech de l’assistance respiratoire ne masque un besoin encore plus criant et prioritaire, pour les systèmes de santé les plus vulnérables : l’oxygène médical, composante clé des soins intensifs...


Lire l'article sur leMonde.fr

© RNC Francophonie

SUIVEZ-NOUS

  • Facebook
  • YouTube