top of page

Découvrez pourquoi Jean-Marc Fritsch est submergé d'émotions en rentrant de Madagascar

Je viens de rentrer de Madagascar submergé d’émotions. Ce voyage marque la fin du chapitre de notre histoire en terre malgache où nous avons vécu 10 ans suivis de 10 autres années durant lesquelles Martine et moi avons annuellement participé aux rencontres du partenariat pour les îles de l’Océan Indien que nous avions initié. Il rassemble aujourd’hui environ 3000 églises autour de cette vision :


"Partenariat pour la transformation des îles de l’Océan Indien au travers d’un mouvement de multiplication de disciples formés de manière intégrale"



Emotion ++ : l’au revoir et les multiples remerciements de tous ces frères et sœurs d’armes m’ont laissé sans mots et bouleversé. On a semé ensemble dans les larmes mais la moisson est aujourd’hui accompagnée d’une grande allégresse.

Emotion ++ : Cette vision est devenue réalité sur le terrain. Au travers de la multiplication de disciples formés de manière intégrale la transformation s’opère. Des écoles, des fermes agricoles, des dispensaires, un hôpital, des maisons pour enfants orphelins, des entreprises, une pépinière d’entreprises, etc. et des centaines d’églises qui se multiplient d’elles-mêmes.

Un des disciples formés dans notre équipe était un simple gardien qui est devenu un instituteur très apprécié et consulté. Puis grâce à l’équipe et la collaboration technique de partenaires de l’île de la Réunion ayant une vision biblique de l’agriculture, il a démarré une ferme (14ha) sur un terrain réputé improductif. Le projet est incroyablement florissant. Il y a créé une école de disciples spécialisée dans l’agriculture. 30 églises ont été implantées en 2 ans. Ce frère a ressuscité plusieurs morts.


Le village d’Ankarefo était un lieu d’épaisses ténèbres quand j’y suis allé la toute première fois. Après plusieurs années de travail de témoin et d’ambassadeurs de son Royaume, les fruits sont merveilleux. Après le dispensaire géré par les villageois, l’église implantée a rassemblé tous les orphelins des environs et ils ont construit la Maison des Enfants (entièrement autofinancée). En partenariat avec une autre organisation, une école a démarré dans laquelle ces orphelins et les enfants des villages sont scolarisés. Après le brevet, les enfants de cette école sont envoyés à la ville de Tamatave où ils sont pris en charge et scolarisés dans une école démarrée par le même groupe (allant jusqu’au bac ; 350 élèves). Aujourd’hui certains sont étudiants à l’université de médecine dans la capitale et témoins de Jésus.


Des histoires comme celles-ci sont innombrables et des centaines de villages sortent de la pauvreté autant matérielle, qu’émotionnelle, intellectuelle que spirituelle.

Les partenariats stratégiques se multiplient à Madagascar et dans la sous-région. L’amour est visible et fort. Et le Seigneur bénit ce travail dans la profonde unité en multipliant et en accordant une grande faveur. Un mouvement est en marche !

Un frère qui a un très grand impact de transformation est régulièrement sollicité pour parler à la télévision nationale. Je lui ai demandé de quoi il y parlait. Il m’a souri et simplement répondu : "Du Royaume de Dieu !".

Il y a quelques années, Francis recevait une prophétie d’un bateau longeant les côtes nord et sud de Madagascar pour réaliser des opérations chirurgicales tout en implantant de nouvelles églises. Cette prophétie devient réalité, puisqu’un navire de 27 mètres, entièrement équipé, a été donné au ministère et sera réceptionné en avril au port de Tamatave.


La rencontre s’est terminée dans le centre de formation que nous avions construit, qui nous avait été volé, puis 3 ans plus tard restitué après un long procès.


Le bâton est à présent transmis. Francis Adja coordonne avec une grande grâce ce partenariat des îles… Je laisse avec une joie très profonde mais aussi avec tristesse des hommes et des femmes en feu, avec cette vision pour une démonstration intégrale du Royaume par une stratégie de multiplication de disciples, d’églises et de leaders.

Un immense merci et bravo à RNC qui a largement investi dans notre ministère en finances et en visites pour la formation de tous ces disciples qui aujourd’hui sont devenus des guerriers redoutables pour que SON REGNE VIENNE à Madagascar et dans les îles de l’Océan Indien.


Jean-Marc Fritsch






Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page