Covid-19 : le commerce, la démocratie et les droits humains en recul dans la région des Grands Lacs

Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, est mort la semaine dernière à l’âge de 55 ans, victime d’une crise cardiaque selon un communiqué de son gouvernement. Mais la semaine précédente, sa femme a été hospitalisée au Kenya, apparemment atteinte de la Covid-19. Les commentateurs ont donc vite conclu que Nkurunziza pourrait avoir été emporté par le coronavirus. Depuis le début de la pandémie, il a eu tendance à minimiser, voire nier la gravité de la maladie...


Lire la suite sur TheConversation.com

© RNC Francophonie

SUIVEZ-NOUS

  • Facebook
  • YouTube