Au Tchad, l’Église se lève contre l’excision

Au Tchad, 80% des filles sont excisées entre 5 et 14 ans. Bien qu’interdite par le Code Pénal tchadien, l’excision, pratique consistant en l’ablation totale ou partielle du clitoris persiste voire même augmente dans ce pays d’Afrique centrale.

Une pratique récemment condamnée par l’Église Catholique tchadienne, qui s’inquiète, à l’instar de l’abbé Allahissem Prosper...


Lire l'article sur InfoChretienne.com

© RNC Francophonie

SUIVEZ-NOUS

  • Facebook
  • YouTube