top of page

Après le coup d’État au Niger, l’inquiétude des chrétiens

Bien qu’ils ne représentent qu’à peine 2% de la population, les chrétiens du Niger sont de plus en plus pris à partie par les groupes religieux majoritaires. Les attaques contre les églises se multiplient. Pour le géopoliticien Jean-Baptiste Noé, s’en prendre aux chrétiens est une habile façon d’éliminer des opposants en créant à bas coût de l’unité nationale, une menace renforcée par le récent coup d’État…


Kommentare


Die Kommentarfunktion wurde abgeschaltet.
bottom of page