Maroc

Point Flash

Maroc

Nom officiel
Royaume du Maroc
Capitale
Rabat
Superficie
447 000 km²
Population
37 300 000 habitants
Monnaie
Dirham Marocain
PIB (milliards $)
126
Langue officielle
Arabe et Tamazight
Locuteurs français
12 729 000
Chef de l'état
Mohammed VI
Maroc

7 juin 2022, 20:34:05

La santé par les plantes

Le Maroc qui est le premier producteur mondial de résine de cannabis a adopté une loi en 2021 qui lui permet tous les usages licites du cannabis médical sous le contrôle de sa nouvelle "Agence marocaine de régulation du cannabis légal". Cette structure publique est chargée de contrôler toutes les étapes de la chaîne de production, depuis l’importation des semences, la certification des plants et la commercialisation des produits. L’Etat espère ainsi valoriser une culture lucrative actuellement aux mains des trafiquants en la transformant en culture licite. Cette activité légale permettra de générer des emplois en vendant un cannabis thérapeutique sur le marché mondial. Le cannabis "récréatif" sera prohibé pour toujours… Enfin on espère !

6 mai 2022, 08:25:29

Le cannabis pèse lourd

Une saisie record de plus de 31 tonnes de cannabis a été réalisée par la police marocaine dans un entrepôt  près de Tanger. Le pays est considéré comme l’un des premiers producteurs de haschich au monde.

6 avril 2022, 05:59:43

Amnesty International dénonce

Selon Amnesty international, en 2021 « au moins sept reporters et militants » ont été arrêtés puis jugés concernant leur liberté d’expression. L’ONG et d’autres associations des droits humains se mobilisent en faveur de journalistes condamnés à plusieurs années de prison en dénonçant des procès  inéquitables pour délit d’opinion. Les relations tendues entre le pouvoir marocain et Amnesty ne datent pas d’aujourd’hui puisque cette dernière avait accusé Rabat, l’an dernier, d’utiliser le logiciel israélien Pegasus pour espionner des personnalités marocaines et étrangères.

6 mars 2022, 18:07:48

Manifestations… attention danger !

Le Maroc connaît une sécheresse exceptionnelle, dans les campagnes les champs sont brûlés par le soleil et les bêtes souffrent de la faim. Pendant ce temps, à Rabat à Casablanca et à Tanger, la colère gronde à cause de la hausse des prix des produits alimentaires et du carburant. Tout encourage les marocains à manifester et certains en profitent pour dénoncer « la corruption et le despotisme »  alors que d’autres font des menaces de grèves pour mieux se faire entendre. La tension sociale monte d’un cran après deux années de crise sanitaire au pays de Mohammed VI.

Bien entendu une enquête a été ouverte sur… ces incidents.

5 décembre 2021, 21:53:41

Le Maroc et Israël font ami, ami

Lors de sa visite au Royaume marocain le 24 septembre, le ministre israélien de la défense, Benny Gantz a signé un accord sécuritaire de la plus haute importance pour Rabat, qui va en effet s’équiper de technologies israéliennes. 

Le rapprochement  entre les deux pays avait commencé il y a un an à l’instigation de Donald Trump et les relations depuis s’étaient intensifiées. La coopération se fera sur plusieurs domaines comme  « un échange d’expériences et d’expertise, un transfert technologique, des  formations et des coopération dans le domaine de l’industrie de défense » Les deux états prévoient aussi de renforcer leurs liens sur le plan économique. Il semblerait qu’une délégation de 70 entreprises marocaines devrait se rendre en Israël en décembre. Alger est toujours très en colère…

5 novembre 2021, 14:37:25

De l’eau dans le gaz

Depuis fin août, il y a de l’eau dans le gaz dans les relations entre le Maroc et l’Algérie. En effet, cette dernière vient de décider de ne plus fournir de gaz à l’Espagne avec le gazoduc qui passe par le Maroc. Cette privation est une véritable punition puisque l’Algérie fournit 97% des besoins en gaz du Maroc. Le président algérien Abdelamadjid Tebboune considère que le Maroc à « des pratiques à caractère hostile qui portent atteinte à l’unité nationale ». Les relations avec Israël coutent cher au Maroc quand Alger soutien la cause palestinienne !

4 juin 2021, 11:58:38

L’usage thérapeutique du cannabis adopté par les députés au Maroc

Au Maroc, les députés ont voté mercredi 26 mai une loi autorisant l’usage thérapeutique du cannabis. Ce pays est considéré comme l’un des premiers producteurs de haschisch au monde...


Lire l'article sur Ouest-France.fr

7 mai 2021, 10:38:28

Répression contre la presse

La liberté de la presse au Maroc connaît des heures sombres. Omar Radi et Soulaiman Raissouni, deux journalistes qui s’étaient illustrés par leur plume critique, ont entamé, il y a une semaine, une grève de la faim à la prison d’Oukacha, à Casablanca, où ils se trouvent en détention préventive depuis respectivement huit et dix mois. Ils demandent que leur soient accordés la « liberté provisoire » et un « procès équitable », alors que les audiences ne cessent d’être reportées...


Lire l'article sur LeMonde.fr

7 avril 2021, 19:17:25

Réinsertion sociale

Les autorités marocaines viennent d’annoncer la légalisation du « cannabis thérapeutique » façon peut-être de blanchir et de réhabiliter des milliers de cultivateurs qui vivent de cette culture illégale et dont le pays est le premier producteur au monde. On notera malgré tout que ce marché sera loin de concurrencer celui qui alimente tous les réseaux illégaux de l’Europe. Une question reste en suspend : Les patients marocains vont ils en profiter ?

6 janvier 2021, 21:42:56

Le Maroc et Israël sont ami-ami…

Grande première pour un vol commercial en provenance d’Israël ! Une délégation israélienne a débarqué le 22 décembre à Rabat pour concrétiser la normalisation des relations diplomatiques entre les deux pays. Après un entretien avec le roi Mohammed VI, les délégations américaine et israélienne ont signé des accords de coopération avec le Maroc. Le Royaume se dit prêt à accueillir 200 000 touristes israéliens par an par le biais de liaisons aériennes directes. Shalom, Shalom !

7 septembre 2020, 20:22:33

La flambée de l’épidémie à Casablanca et Marrakech

Le Maroc connaît depuis début août une flambée des contaminations avec un millier de nouveaux cas par jour. Le ministre marocain de la Santé Khalid Ait Taleb s’est rendu en urgence à Marrakech. Il a notamment promis de «rationaliser les structures hospitalières » et de « restructurer » la prise en charge des patients infectés...

Confronté à l’inflation galopante des cas de Covid-19, le personnel médical de Marrakech est exténué. Au Maroc qui totalise 58 489 cas et 1 052 décès, la grande ville touristique a toujours figuré dans le trio des cités du royaume les plus touchées par la pandémie.

Selon le journal « Ouest France » :

C’est l’hôpital public Ibn Zohr qui est le plus souvent pointé du doigt. « Depuis le début, les patients sont dirigés vers cet hôpital vieillissant, qui n’est pas aux normes et qui n’a pas de moyens matériels. Tous les patients sont mélangés dans une même salle, les gestes barrières ne sont pas respectés… L’hôpital lui-même s’est transformé en cluster ! »  s’alarme Imad Soussou, vice-président de la Fédération nationale de la santé et urgentiste au CHU Mohammed VI deMarrakech.

6 mars 2020, 12:29:26

Amnesty dénonce !

Amnesty International a dénoncé le 11 février « la répression » des autorités marocaines contre la liberté d’expression et les voix critiques dans le pays. Depuis novembre 2019 le pays a assisté à une vague d’arrestations et au moins 10 personnes ont été condamnées avec des peines sévères pour « offense au Roi » Selon la constitution, le monarque et les institutions ne peuvent en aucun cas être critiqués. A bon entendeur, Salut !

7 février 2020, 10:47:48

Réseaux sociaux, attention danger !

Depuis trois mois des voix s’élèvent pour dénoncer une « campagne de répression » des réseaux sociaux, car au moins une douzaine de condamnations ont été prononcées pour des publications sur Youtube ou Facebook. Les messages mettaient en évidence la pauvreté, la situation sociale et étaient accompagnés d’outrages au drapeau national, d’insultes et de critiques envers le roi. Les peines sont allées de six mois à quatre ans de prison.

3 janvier 2020, 14:32:09

Le procès d’un journaliste a l’esprit critique

Le procès d’Omar Radi, figure du mouvement de contestation du 20 février 2011…

Lire l'article sur LaCroix

6 décembre 2019, 11:10:36

Au Maroc, l’anglais s’affirme face à l’enseignement en français

Alors que de plus en plus de lycéens se tournent vers la langue de Shakespeare, les établissements anglophones se multiplient dans les grandes villes du royaume...

Lire l'article sur LeMonde.fr

1 octobre 2019, 20:45:02

Les Marocains, première communauté estudiantine étrangère en France

Selon le journal « Le Monde »

En 2017-2 018, près de 40 000 étudiants et étudiantes marocains ont choisi d’étudier en France. Alors que certains attendent leur visa pour cette rentrée, d’autres constituent leur dossier pour 2020. Les jeunes Marocains sont majoritairement attirés par les formations en sciences dures et en économie et gestion. Sur la totalité de ceux qui ont opté pour la France en 2017-2 018, 67 % étaient à l’université, 10,4 % en écoles de commerce, 12,2 % en écoles d’ingénieurs et 10,4 % dans d’autres grandes écoles spécialisées. Notamment en arts. La bonne maîtrise de la langue française, prérequis essentiel pour réussir des études dans l’Hexagone est l’une des clés du choix de Paris ou Marseille. « L’enseignement du français est répandu au Maroc et le réseau scolaire français y est le deuxième le plus étendu au monde après le Liban ».

8 avril 2019, 21:10:55

Menacés de mort à cause d’un short

Selon Ouest France, un reportage vidéo montrant des bénévoles belges terrasser un chemin en short sous la chaleur, dans un village près de Taroudant, a suscité de violentes réactions. Un instituteur de 26 ans a notamment appelé à la décapitation de tout le groupe composé majoritairement de jeunes filles. L’enseignant a été arrêté lundi 5 août pour « avoir publié sur Facebook un message haineux » et « incitation à des actes terroristes » Le Maroc, qui met volontiers en avant son image de pôle régional de stabilité et sa culture de tolérance, arrive paradoxalement en haut de tableau dans les classements consacrés aux pays dangereux pour les femmes faisant du tourisme seules.

8 avril 2019, 21:10:54

1161 marocains expulsés

Selon le site Actu-Maroc : « La France a expulsé 1.161 Marocains en 2018. Les Marocains expulsés figurent ainsi dans le top 5 des individus boutés hors des frontières françaises après les Albanais, les Roumains et les Algériens.

D’autre part, et à en croire le rapport d’un collectif d’associations, les Centres de rétention administrative (CRA), passage menant généralement à une expulsion, avaient accueilli 2.286 Marocains à fin 2018, soit 9,2% du total. »

8 avril 2019, 21:10:52

Le Roi, le président et son gendre

Le gendre de Donald Trump, Jared Kushner, a rencontré le roi du Maroc le 28 mai dernier afin de trouver un appui pour son plan de paix israélo-palestinien. Selon le journal « Le Monde » : Depuis son arrivée à la Maison Blanche, Donald Trump affiche sa volonté de parvenir à « l’accord ultime » entre Israéliens et Palestiniens, espérant réussir là où tous ses prédécesseurs ont échoué. Mais l’équation s’annonce particulièrement délicate : les Palestiniens boycottent l’administration américaine depuis que Washington a reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël en décembre 2017. Après le Maroc, il se rendra ainsi en Jordanie, puis en Israël jusqu’au 31 mai, a indiqué un responsable de l’exécutif américain sous couvert d’anonymat.

previous.png
next.png