Mali

Point Flash

Mali

Nom officiel
Mali
Capitale
Bamako
Superficie
1 240 000
Population
20 800 000 habitants
Monnaie
Franc CFA
PIB (milliards $)
19,56
Langue officielle
Français
Locuteurs français
3 237 000
Chef de l'état
Assimi Goïta (transition)
Mali

8 novembre 2022, 20:01:44

La sécurité se dégrade

Selon les  Etats-Unis, il semblerait que la sécurité s’est considérablement dégradée au Mali depuis l’arrivée des mercenaires russes Wagner. La sous-secrétaire d'État américaine Victoria Nuland, de retour d'une tournée dans le Sahel a fait état d'une augmentation d'environ 30% des actes terroristes au cours des six derniers mois. Bien entendu la junte au pouvoir ne voit pas les choses du même œil et déclare avoir inversé la tendance sécuritaire et chassé les groupes djihadistes.

8 octobre 2022, 08:11:20

Un ton belliqueux !

Le discours du 1er ministre de la junte, le colonel Abdoulaye Maïga, ne fait pas l’unanimité, ni au Mali ni à l’assemblée générale des Nations unies. Il a fustigé successivement la France, la Minusma, le secrétaire général de l’ONU, la Cedeao et les présidents nigérien et ivoirien. Tout le monde en a pris pour son grade et ça manquait un peu de diplomatie ! "Les oreilles de bien des contempteurs étrangers des autorités de la transition ont sifflé" s’est exclamé le quotidien gouvernemental malien "L’Essor".

Comme dans d’autres pays les militaires maliens ont coupé les ponts avec la France et ses alliés européens pour écouter "Kalinka".

5 septembre 2022, 06:17:34

Le théâtre des attaques

Après neuf ans de présence militaire, les derniers soldats français de l’opération « Barkhane » ont quitté le Mali alors que le sahel connaît une flambée de violences. Début août les djihadistes attaquaient Tessit (près des frontières du Burkina Faso et du Niger) et tuaient 42 soldats maliens. L’attaque a été la plus meurtrière depuis 2019. On peut penser que le Mali va ardemment confirmer sa coopération avec Moscou !

25 juin 2022, 13:54:23

Plus de 130 civils tués par des jihadistes présumés dans le centre du pays

Plus de 130 civils ont été tués dans le centre du Mali lors d’attaques attribuées à des jihadistes affiliés à Al-Qaïda, un des pires massacres connus par le pays et le dernier en date d’une série de tueries en cours à travers le Sahel...


Lire l'article sur InfoChretienne.com

7 juin 2022, 20:30:07

Transactions pour une transition

Alors que les critiques, des imams, des syndicats, des organisations politiques et de l’armée se font entendre contre la junte, celle-ci a fixé à deux ans son retrait pour rendre le pouvoir aux civils. Cette annonce intervient deux jours après le sommet de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) qui avait imposé en début d’année de sévères mesures de rétorsion commerciales et financières au Mali pour obliger la junte à présenter un calendrier de transition "acceptable". Un nouveau sommet devrait avoir lieu le 3 juillet afin de "continuer le dialogue" et parvenir à un accord…

6 mai 2022, 08:23:59

Point de vue malien

Non seulement Bamako considère désormais la présence des militaires français et européens sur son sol comme illégale, mais la junte qui a déjà du mal avec la Cedeao invoque des « atteintes flagrantes à la souveraineté nationale » du pays afin de justifier sa dénonciation des accords de défense conclus avec Paris et d’autres partenaires. Le divorce est désormais scellé entre la France et le Mali. Le groupe Wagner est peut être passé par là…

6 avril 2022, 05:55:42

Le Mali, l’ONU et le Kremlin

Mali : Antonio Guterres appelle l’armée et ses « partenaires bilatéraux » à respecter les droits humains

Le secrétaire général de l’ONU vise implicitement les paramilitaires russes de la société Wagner, réputée proche du Kremlin.


Lire l'article sur LeMonde.fr

6 mars 2022, 18:03:41

Wagner, des mercenaires à la solde de Poutine

Le 20 février, France 5 diffusait un documentaire sur cette armée privée qui agit en Ukraine comme au Mali et qui est sanctionnée par l’Union Européenne. La chaîne de télévision affirmait que selon plusieurs sources officielles, on estime à plus de 800 le nombre de ces hommes de guerre engagés au Mali et qui servent aussi à sécuriser la junte au pouvoir. Par ailleurs, il faut savoir que les serviteurs du Kremlin agissent hors de tout cadre légal et institutionnel contrairement aux armées régulières.

Le pays connaît actuellement un durcissement de la junte militaire, les arrestations et les condamnations se multiplient, ce qui inquiètent des journalistes et des opposants politiques.

L’expert indépendant des Nations Unies pour les droits humains au Mali, le Sénégalais Alioune Tine déclarait il y a peu : « Tous sont unanimes : il est de plus en plus difficile d’exprimer une opinion dissidente sans courir le risque d’être emprisonné ou lynché sur les réseaux sociaux »

10 février 2022, 07:19:47

Une transition un peu trop longue…

Alors que la Cédéao impose un embargo au Mali pour sanctionner la junte au pouvoir, son chef, en la personne du colonel Assimi Goïta, se dit rester ouvert au dialogue tout en n’étant pas très pressé de rendre le pouvoir aux civils. Le putschiste pense se retirer fin 2026, par contre il a insisté pour que le contingent danois fasse ses valises rapidement et a expulsé l’ambassadeur de France sans ménagement. 

Suite aux décisions prises par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest le 9 janvier dernier, les avoirs du pays sont bloqués dans les banques centrales des états membres et L’Union Européenne, interdit l’entrée sur son territoire de cinq responsables malien dont le premier ministre ainsi que le gel de leurs avoirs.

5 janvier 2022, 22:31:08

Des promesses incertaines

Après le coup d’état d’août 2020 au Mali, la junte s’était engagée (devant le Cédéao et une partie de la communauté internationale), à remettre le pouvoir aux civils en février 2022. Fin 2021, changement de programme, les Assises Nationales recommandent de prolonger la transition de 6 mois à cinq ans. Pour le moment c’est la stupeur des cadres des partis politiques et de 60 associations qui rejettent la durée de la transition voulue par le gouvernement. Le président du PSDA, le Parti social-démocrate africain au Mali, « rejette » cette décision et demande aux Maliens de ne plus reconnaître les autorités de transition à partir du 27 février.

5 décembre 2021, 21:50:03

Quand la Cédéao se fâche…

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest sanctionne  une centaine de personnalités maliennes dont le premier ministre Choguel Maïga et la quasi-totalité de son gouvernement. Les personnalités en question sont visées par des sanctions,  leurs avoirs financiers sont gelés (les membres de leurs familles aussi) et ils sont  interdits de voyager dans la Cédéao.  Le président de transition et chef de la junte au pouvoir Assimi Goïta et le ministre des affaires étrangères ne sont pas sur la liste, allez savoir pourquoi…

5 novembre 2021, 14:35:24

Négociations délicates

Le Haut Conseil islamique (HCI) du Mali a été officiellement chargé de négocier avec les chefs djihadistes maliens, ce qui contrarie la diplomatie française qui a toujours été opposée à ce genre de tractations. Chacun ajuste sa posture pour garder la tête haute car Il faudrait être naïf pour ne pas comprendre qu’il s’agit simplement de formaliser une situation existante depuis au moins 2017. En effet à cette époque le pouvoir malien s’était déjà prononcé pour ouvrir le dialogue avec les islamistes armés affiliés à Al-Qaida…

6 octobre 2021, 21:31:42

Un virage vers la Russie

Les propos du premier ministre Choguel Maïga devant la tribune des Nations Unies accusant la France « d’abandon en plein vol », insupportent Paris.  Mais le plus délicat reste à venir quand on sait que Bamako ouvre la porte à des paramilitaires de la société Wagner qui sont ni plus ni moins des mercenaires russes introduisant Moscou au Mali sans le dire. Des gros porteurs commencent déjà à décharger des hélicoptères Mi-171 ce qui doit réjouir Choguel Maïga formé en Russie et aussi le maître du Kremlin.

5 septembre 2021, 16:59:50

Anomalies au Mali

Inaperçu : L’homme suspecté d’avoir tenté de tuer le 20 juillet le président de la transition meurt en détention .15 jours plus tard

Anonymes : une cinquantaine de civils ont été assassinés par des djihadistes début août dans le nord-est du Mali. Est ce que l’on fini par s’habituer ?

Dénoncé : L’entraineur de l’équipe féminine malienne de basket-ball de moins de 18 ans, Amadou Bamba a été inculpé pour pédophilie et tentative de viol.

Précision : Amnesty international a identifié des armes slovaques et serbes dans les mains des djihadistes. L’ONG demande aux pays du Sahel et aux européens exportateurs d’armes d’être un peu plus attentifs et de mieux contrôler le trafic.

4 juin 2021, 11:53:57

Si vous avez loupé un épisode

Lundi 24 mai 2021: Des militaires arrêtent le président et le premier ministre de transition par un putsch qui plonge le pays dans une crise profonde – La communauté internationale condamne le coup de force


Le 25 mai 2021: Le colonel Assimi Goïta (vice président) annonce avoir démis le président et le premier ministre de transition. Le chef de la junte est à son deuxième coup d’Etat en moins d’un an et se veut malgré tout le garant de la stabilité du pays.


Le 26 mai 2021: Le président et le premier ministre démissionnent  après trois jours de détention – La France, les Etats Unis et l’ONU dénoncent le coup de force


Le 28 mai 2021: Assimi Goïta est désigné président de la transition par la Cour Constitutionnelle de Bamako


Le 2 juin 2021: Le Mali est suspendu de l’Union africaine

7 mai 2021, 10:35:36

Déscolarisation inquiétante

Après plus de 10 années de conflits, au moins 150 000 jeunes maliens sont déscolarisés ou ont de grandes difficultés pour reprendre les cours. Des centaines de milliers de déplacés, des violences, des attentats et l’insécurité, (les écoles sont souvent prises pour cibles) ont favorisé l’école buissonnière obligatoire et sur du long terme. Selon Human Rights Watch, 1300 écoles au moins, ont fermé leurs portes avant le début de la pandémie covid-19 dans le centre et le nord du Mali. Une déscolarisation qui risque d’avoir de graves conséquences pour de nombreux enfants !

7 avril 2021, 06:38:55

Sonnerie aux morts

  • 15 mars 2021 : 30 soldats maliens tués dans une attaque attribuée aux djihadistes dans la zone des 3 frontières.

  • 19 civils auraient été tués par une frappe française le 3 janvier selon une enquête de l’ONU.

  • 02 avril 2021 : 4 casques bleus meurent dans une attaque attribuée aux djihadistes.

8 mars 2021, 19:15:34

Trafic de viande de chiens

Un reportage saisissant dans le journal « Le Monde ».

Au Mali, le trafic de viande de chien, un business qui prospère chez les plus démunis.

Près de 300 canidés seraient tués chaque jour dans la région de Ségou, dans le centre du pays, pour être vendus et consommés.


Lire l'article sur LeMonde.fr

7 février 2021, 18:10:36

La guerre continue…

Selon les armées malienne et française, une centaine de djihadistes ont été tués dans le centre du Mali durant l’opération « Eclipse » qui a été menée du 2 au 20 janvier. La région est « le cœur de la fourmilière » de différents groupes armés comme le GSIM ou l’Etat Islamique.

En parallèle plusieurs ONG demandent une enquête indépendante sur une frappe aérienne française car des villageois et une association peule assurent que cette même frappe a tué une vingtaine d’habitants lors d’un mariage.

6 janvier 2021, 21:41:03

Les ennemis au Sahel

Le GSIM, la branche d’Al-Qaida au Sahel revendique l’explosion qui a causé la mort de trois soldats français puis de deux autres dont une femme. Le Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans dénonce entre autre le passé colonial de la France. Au total, 50 soldats français ont été tués au Sahel depuis 2013 dans les opérations « Serval » puis « Barkhane ».

previous.png
next.png