Point Flash

Madagascar

"1,5 million de personnes au bord du gouffre" à Madagascar

Les gens creusent dans le sable pour trouver de l’eau, mais ils en trouvent rarement. Ils doivent marcher plusieurs kilomètres de leurs villages ou hameaux pour aller chercher de l’eau. Ils ne peuvent plus planter et sont donc venus proposer d’échanger leurs rares ustensiles de cuisine contre un morceau de manioc...


Lire l'article sur InfoChretienne.com

Une relation sexuelle pour 1 euro

A Madagascar, le Covid-19 entraîne une hausse de la prostitution, une enquête du journal le « Le Monde »


Lire l'article sur LeMonde.fr

La tisane du Président n’a pas noyé le virus…

L’évolution de la pandémie de la covid-19 à Madagascar met le discrédit sur Covid-Organics vanté par Andry Rajoelina. En effet la décoction à base d’artemisia promu par le président malgache semble n’avoir aucun effet contre la flambée des cas de covid-19 dans la « grande île ». « Les hôpitaux sont débordés par l’afflux de formes sévères de la maladie, dont certains décèdent malheureusement faute d’accès aux soins », a écrit le ministre de la santé qui a fait appel à la communauté internationale.

Re-confinement total pour la capitale

Parce que l’autorité sanitaire malgache a recensé 216 cas le 04 juillet (au lieu d’une dizaine par jour habituellement) ce qui est un record pour le pays, la présidence malgache impose le confinement total à toute la région d’Analamanga. (Seule une personne par foyer a le droit de sortir dans la rue de 6h à 12h.) Malgré les statistiques officielles, les rubriques nécrologiques et  les annonces de décès se multiplient dans les journaux d’Antananarivo.

La tisane à la mode

Le Président, que dis-je, le représentant Andry Radjoelina s’est fortement impliqué dans la tisane qui protège du covid-19. L’Artemisia en question est distribuée gratuitement par l’armée, et coule à flots dans les quartiers populaires et dans les écoles de la capitale. Un breuvage traditionnel composé d’une espèce d’armoise originaire de Chine et plusieurs plantes endémiques de Madagascar dont le ravintsara (de la même famille que les camphriers). Force est de constater que dans la grande île on compte à ce jour 1052 cas déclaré et 9 décès. Mais l’épidémie ne cesse de progresser et l’ambassade de France s’apprête à évacuer des dizaines de ressortissants français.

Le saviez vous ?

Saviez vous que Madagascar est un des derniers foyers de… Non il ne s’agit pas du coronavirus mais de… la Lèpre ? Alors que 95% de la population mondiale est immunisée contre la lèpre, plus de 200 000 nouveaux cas sont dépistés chaque année et « la grande île » est l’un des cinq pays d’Afrique les plus touchés.

En 2016, l’Organisation Mondiale de la Santé avait lancé une « stratégie mondiale de la lutte contre la lèpre 2016-2020 » car on identifie chaque année à Madagascar encore 1500 à 2000 nouveaux cas. Si la maladie n’est pas prise en charge rapidement « elle peut atteindre les nerfs et entrainer paralysies et infirmités définitives touchant la peau, les nerfs, les membres et les yeux. » précise Sciences et avenir.

Pluies meurtrières

De fortes pluies dévastatrices ont entraîné le décès de 32 personnes, fait quelques 16 000 déplacés, et détruit 1500 habitations selon un bilan provisoire. Le nombre de morts est bien plus élevé que lors du passage du cyclone Belna, qui a frappé Madagascar début décembre. Selon les autorités malgaches sept régions ont été sévèrement touchées et le premier ministre a décrété l’état de « sinistre national » ce qui a permis de débloquer l’aide internationale. A ce drame il faut désormais ajouter celui de l’eau contaminée par les latrines ou les cadavres d’animaux. Ce phénomène  augmente toujours considérablement le risque de dysenterie au lendemain de telles catastrophes.

Un référendum constitutionnel pour 2020 ?

Selon le magasine L’Express de Madagascar, un référendum pour une nouvelle constitution est en vue.

Lire l'article

Le pape est attendu à Madagascar

A partir du mercredi 4 septembre Le pape François se rendra dans trois pays d’Afrique dont Madagascar pour encore plaider la paix et la justice sociale dans un des pays les plus déshérités du globe. On se rappelle que trois quarts des malgaches vivent avec moins de 2 dollars par jour.  Tananarive attend pour la grande messe célébrée par Jorge Bergoglio plus de 800 000 personnes sur un terrain de 60 hectares.  Petit détail, ce sera à bord d’une « Karenjy » qui est une Papamobile de fabrication locale que le pape effectuera ses déplacements. La même marque que Jean Paul II avait utilisé 30 ans plus tôt.

Emmanuel Macron fait une promesse

En visite officielle à Paris, le président Andry Rajoelina a demandé la restitution des territoires rattachés à la France à l’indépendance de la Grande Ile. Emanuel Macron promet de régler le différent sur les 5 îles Eparses d’ici à 2020. Ces îles sont présumées riches en Hydrocarbures et sont revendiquées par Madagascar depuis 1973.

Le pape François

Le pape François, selon le journal « La Croix », effectuera du 4 au 10 septembre prochain, un voyage en Afrique et dans l’Océan Indien, visitant successivement le Mozambique, Madagascar et l’île Maurice, a annoncé, mercredi 27 mars, la Salle de presse du Saint-Siège.

Les dermatologues se font rares

Selon Midi Madagasikara (11/05/2019) Les maladies dermatologiques figurent parmi le top trois des maladies qui touchent le plus les Malgaches. Les maladies dermatologiques connaissent une certaine hausse alors que les médecins spécialistes en la matière sont peu nombreux, Madagascar ne compterait que 13 dermatologues.

Les 100 jours du TGV

Andry Rajoelina mis à l’épreuve, 100 jours après son investiture en subissant un premier revers politique après un avis défavorable de la Haute Cour constitutionnelle. Le président, se surnomme lui-même « TGV » mais il semble vouloir aller trop vite aux yeux de certains et risque de dérailler.

© RNC Francophonie

SUIVEZ-NOUS

  • Facebook
  • YouTube