République de Guinée

Point Flash

République de Guinée

Nom officiel
République de Guinée
Capitale
Conakry
Superficie
246 000 km²
Population
13 400 000 habitants
Monnaie
Franc guinéen
PIB (milliards $)
16,7
Langue officielle
Français
Locuteurs français
3 319 000
Chef de l'état
Mamadi Doumbaya (transition)
République de Guinée

7 juin 2022, 20:46:55

Quiétude sociale

Pas de retour des civils au pouvoir avant trois ans, pourquoi pas quatre ? Cette décision de la junte va toujours à l’encontre de ce que voudraient les Etats de l’ouest-africain et la communauté internationale qui attendent une transition de courte durée. Se rajoute à cela le refus des autorités transitoires de rétablir le droit de manifester malgré la demande pressante de l’ONU. La junte tient particulièrement à la quiétude sociale et au calme dans les rues de Conakry…

6 mai 2022, 08:53:07

La junte fait justice

Après avoir déclaré que l’ancien président Alpha Condé était « libre », la junte,  a fait savoir par le procureur général de Conakry  que ce dernier était poursuivi pour « assassinats », « actes de torture » et « enlèvements ». Vingt-six autres personnalités et hauts responsables de l’ex-président sont également visées.

Il est vrai que les défenseurs des droits humains dénonçaient déjà la dérive autoritaire d’Alpha Condé dans les dernières années de sa présidence.

6 avril 2022, 06:10:17

La Cédéao déçoit la junte

Comme pour le Mali et le Burkina Faso, les chefs d’Etats de la Cédéao ont émis un ultimatum à la Guinée concernant un « chronogramme acceptable pour la transition » au plus tard le 25 avril. Le porte-parole du gouvernement de la Guinée a réagit en se disant « déçu » par ce qu’il qualifie tout simplement de « diktat ». La junte militaire risque de lourdes sanctions économiques mais à ce jour elle ne pense pas organiser des élections fin février comme prévu.

5 janvier 2022, 22:40:29

Des agendas asynchrones

Alors que l’ancien président Alpha Condé est autorisé à quitter le pays pour raison médicale (on ne sait pas quand), des organisations de la société civile demandent à la junte en place de limiter la transition à vingt quatre mois.  Le colonel  Mamadi Doumbouya qui a renversé l’ancien chef d’Etat refuse de se laisser dicter un délai quel qu’il soit. Le chronogramme de la feuille de route est mis à mal.

5 décembre 2021, 22:11:24

Un tourisme humanitaire !

La junte au pouvoir vient d’autoriser les ex-chefs d’Etat Sékouba Konaté et Moussa Dadis Camara à séjourner de nouveau en Guinée pour raison « purement humanitaire » Le capitaine Camara était en exil au Burkina Faso depuis sa chute en 2009 alors qu’en septembre de la même année des militaires avaient massacré plus de 150 personnes et violé 109 femmes dans un stade. En ce qui concerne Sékouba Konaté, l’entrée au pays lui était interdite depuis le coup d’Etat en juillet 2011 alors que plusieurs de ses proches étaient arrêtés. Officiellement, c’est par souci de « renforcement de l’unité nationale et d’apaisement, que la junte a accueilli favorablement les demandes de visite au pays »

6 octobre 2021, 21:45:06

Une transition qui peut durer…

Après avoir congédié Alpha Condé (vite fait, bien fait) le colonel Mamady Doumbouya a prêté serment comme président de transition pour une durée… indéterminée. Par contre le chef de la junte est lui même très déterminé car il s’est engagé à respecter les accords nationaux et internationaux auxquels le pays a souscrit. Il a aussi indiqué vouloir faire une refondation de l’Etat ainsi que lutter contre la corruption, réformer le système électoral et travailler à la réconciliation nationale… Il faudra donc au moins un quinquennat…  Même si l’on sait que le nouvel homme fort de la Guinée ne pourra pas être candidat aux élections organisées à la fin de la transition.

7 septembre 2021, 05:35:52

Coup d'État en Guinée : le président Alpha Condé détenu par les putschistes

Un groupe de soldats mutins des forces spéciales guinéennes a annoncé, dimanche, en Guinée, la dissolution de la Constitution et du gouvernement, l'éviction du pouvoir du président Alpha Condé et la fermeture des frontières. Les putschistes ont également instauré un couvre-feu dans tout le pays...


Lire l'article sur France24.com

5 septembre 2021, 17:27:21

Le virus de Marburg

Le premier cas du virus de Marburg, cousin d’Ebola a été détecté en Guinée, c’est le premier en Afrique de l’Ouest qui est déclaré par l’OMS. Il tue un malade sur deux et le drame c’est qu’il n’y a pas de traitement et encore moins de vaccin. Comme l’Ebola, la maladie à virus de Marburg est hautement transmissible et il se manifeste par une très forte fièvre et des hémorragies internes et externes. La plus grave épidémie connue à ce jour est survenue en 2005 en Angola, on a compté 329 morts sur 374 patients.

7 mai 2021, 10:42:58

La Guinée veut protéger les albinos

L’albinisme est un trouble qui prive les cheveux, les yeux et la peau de mélanine, le pigment naturel de notre corps. En République de Guinée comme dans de nombreux pays d’Afrique, les albinos souffrent de discrimination, de moqueries et de rejets. Certaines croyances entrainent parfois des actes très violents, des mutilations, voir des meurtres. Les personnes atteintes par cette maladie génétique et héréditaire sont désormais protégées et auront un accès aux services sociaux. La Guinée est en effet  le premier pays au monde à voter une loi spécifique de protection. C’est une victoire et un soulagement pour de nombreuses ONG et autres associations qui luttent contre la stigmatisation de ces personnes depuis très longtemps.

8 mars 2021, 19:36:31

L’Ebola… Ce n’est plus ce que c’était !

La Guinée s’organise devant le début d’une épidémie de la fièvre hémorragique Ebola, avec déjà quatre décès. Elle sera aidée pour cela par l’Organisation Mondiale de la Santé. Heureusement, les leçons tirées des précédentes épidémies, toutes les avancées médicales et sans oublier le vaccin permettent de garder espoir pour la population.

7 février 2021, 18:20:09

Un manifestant est mort en prison

Mamadou Oury Barry, 21 ans, avait été emprisonné en août 2020 à la suite des manifestations contre le 3ème mandat d'Alpha Condé. Le prisonnier politique est mort samedi 16 janvier mais pour sa famille, le jeune homme n'a pas reçu les soins nécessaires en prison. A sa suite fin janvier, l’opposant Oumar Sylla, chef du Front National pour la Défense de la Constitution a été condamné à 11 mois de prison pour attroupement illégal sur la voie publique.

6 novembre 2020, 14:05:30

Alpha Condé réélu

Alpha Condé, a gagné la présidentielle  avec 59,49% des voix, il remporte ainsi son troisième mandat. Son principal opposant, Cellou Dalein Diallo, qui revendique 53% des suffrages, l’accuse d’avoir falsifié les résultats. Le pays qui fait face à une grande violence depuis quelques mois, connaît une montée en puissance des affrontements avec officiellement 21 morts malgré une médiation internationale en cours.

5 octobre 2020, 20:18:30

Le Président Alpha Condé confirme

Malgré de nombreuses manifestations de contestation depuis des mois dans le pays, le Président reste sur ses positions et confirme être candidat à un troisième mandat. A 82 ans rien n’arrête Alpha Condé même des mois de protestations réprimées et au cours des quelles plusieurs dizaines de civils ont trouvé la mort. Amnesty international dénonce officiellement la répression alors que le président guinéen promet des élections pacifiques devant les commissaires internationaux.

27 septembre 2020, 12:03:38

En Guinée, les “expropriations abusives” frappent toujours l’Église

L’archevêque de Conakri dénonce le fait que “l’Eglise catholique a souvent été victime d’expropriation abusive”.


L’Agence Fides dénonce les “expropriations abusives frappant encore l’Église” en Guinée. Ce rapport fait écho au communiqué de Vincent Coulibaly, l’archevêque de Conakri qui révélait récemment un litige foncier qui oppose l’église catholique aux communautés de Kendoumaya...


Lire l'article sur InfoChretienne.com

8 juin 2020, 21:23:45

Un de plus pour le président Alpha Condé…

La Constitution de la République de Guinée limite le nombre de mandats présidentiels à deux, mais l’adoption en début d’année d’une nouvelle Loi fondamentale, a permis à M. Condé d’être candidat pour un troisième mandat. Le RPG (Rassemblement du Peuple de Guinée) l’ayant « sollicité », le président guinéen, âgé de 82 ans a annoncé sa candidature pour le scrutin du 18 octobre ce qui a déjà suscité une grande vague de protestation qui a fait une dizaine de morts.

6 mars 2020, 12:37:08

Des élections dans le flou

L'opposition maintient la pression

Les Guinéens vont devoir patienter. Le double scrutin - les législatives et le référendum constitutionnel - a été reporté de deux semaines. C'est le président Alpha Condé qui l'a annoncé vendredi 28 février. Un nouvel épisode après des mois de contestation. Mais l'opposition ne compte pas se contenter de ce report et exige désormais l'annulation du scrutin...

Voir la vidéo sur TV5 Monde

Elections en Guinée : l’opposition en quête d’un second souffle

Le pays est suspendu à l’ajournement flou du double scrutin des législatives et du référendum sur la nouvelle Constitution voulue par le président...

Voir l'article sur LeMonde.fr

7 février 2020, 10:54:06

La valse des dates

Le président de la République de Guinée fait ce qui lui plait ! Les législatives du 16 février ont été reportées au 1er mars par décret présidentiel et annoncées comme il se doit par le présentateur du journal télévisé. Le chef de l’état Alpha Condé, est un habitué du fait, puisque des élections devaient se tenir fin 2018 ou début 2019, mais n’ont pas eu lieu pour des raisons politiques et techniques. La date du 28 décembre 2019 a ensuite été proposée, puis celle du 16 février 2020. Et dire que Jacques Brel chantait la valse à Mille temps…

6 décembre 2019, 11:16:55

Les principaux leaders du FNDC remis en liberté provisoire

Selon le magazine « Jeune afrique » la justice guinéenne a remis en liberté provisoire dix responsables et militants d’opposition à l’origine des manifestations qui secouent le pays depuis le début du mois d’octobre.

Lire l'article sur JeuneAfrique.com

1 octobre 2019, 20:53:22

Le président dit croire en Dieu

Selon Africaguinee.com

« Alpha Condé vient de révéler un de ses petits secrets. Le Chef de l’État guinéen a fait des confidences sur une de ses habitudes qui selon lui dure depuis au moins 20 ans. Alors qu’en Afrique, nombreux sont les chefs d’Etat qui rencontrent régulièrement des marabouts, Alpha Condé exprime lui toute sa croyance en Dieu. Je ne crois pas au maraboutisme ; mais je crois en Dieu.

Espérons pour le peuple guinéen que le Dieu du président soit favorable à la justice, la vérité et à l’amour du prochain…

4 novembre 2019, 22:09:23

Très grande manifestation contre une présidence à vie

Un million de personnes (selon les organisateurs) ont défilé jeudi 24 octobre dans les rues de Conakry contre la présidence à vie d’Alpha Condé qui aimerait bien revisiter la constitution pour un troisième mandat. Lors d’une interview le président avait déclaré il y a peu : « je ferai ce que veut le peuple de Guinée » mais le peuple dans la rue lui répond « Amoulanfé ! » ce qui en langue soussou signifie « ça ne marche pas ! ».

previous.png
next.png