Burkina Faso

Point Flash

Burkina Faso

Nom officiel
Burkina Faso
Capitale
Ouagadougou
Superficie
274 000 km²
Population
21 400 000 habitants
Monnaie
Franc CFA
PIB (milliards $)
20
Langue officielle
Français
Locuteurs français
4 752 000
Chef de l'état
Roch Marc Christian Kabore
Burkina Faso

7 juin 2022, 19:53:45

Attaque sanglante à Madjoari

Alors que les attaques meurtrières de djihadistes se multiplient, ces derniers s’en sont pris aux civils et aux militaires de Madjoari. Le bilan provisoire est d’une cinquantaine de morts. Cette agression est la plus sanglante depuis celle perpétrée il y a près d’un an à Solhan dans le Nord-Est, qui avait fait 132 morts. Madjoari est placée sous blocus par les djihadistes comme plusieurs autres villes dans le nord et l’est du pays.

6 mai 2022, 08:11:23

Les putschistes demandent un délai

Le Burkina Faso, suspendu des instances de la Cedeao, demande un délai pour fixer la durée de la transition et présenter un calendrier alors que l’ultimatum expirait le 25 avril. Les putschistes restent sur leurs positions et semblent se moquer des sanctions économiques annoncées par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest. Pendant ce temps la Junte militaire tente de négocier avec les groupes armés locaux et des leaders communautaires pour régler le problème des violences djihadistes qui gangrènent le pays depuis 2015. 

6 avril 2022, 05:40:41

La junte ne cède rien à la Cédéao

Quelques jours après le dernier sommet des chefs d’État de la Cédéao qui s’interrogeaient sur la durée de la transition au Burkina Faso et la situation de son ex-président, la junte au pouvoir a donné son point de vue.  Concernant la transition, le gouvernement a déclaré : « qu’il ne subit qu’un seul délai, celui de bien faire les choses, celui d’agencer son action en fonction des réalités du terrain ». Pour ce qui est de l’avenir de Roch Marc Christian Kaboré, le porte parole assure que son retour dans une résidence familiale de son choix est envisagé : « Lorsqu’une solution sera arrêtée, il sera en résidence avec une sécurité adaptée ». On ne sait toujours pas si l’ex-chef d’Etat sera libre de ses mouvements et si l’alternance sera de longue durée…

6 mars 2022, 17:43:34

Chacun sa loi !

Le 16 février, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a été investi Président du Burkina Faso. La cérémonie de prestation de serment s’est tenue dans une salle du conseil constitutionnel et dans la plus grande intimité. Le militaire a juré devant un peuple fantôme qu’il s’engageait, à préserver, à respecter et à défendre la constitution. Cela devait avoir quelque chose de surréaliste, particulièrement pour celui qui, quelques semaines plus tôt, avait pris le pouvoir par un coup d’Etat.

La Cédéao et l’Union Africaine ont demandé au nouveau chef d’Etat, un calendrier « raisonnable » pour un retour à l’ordre constitutionnel. La junte s’est empressée de  proposer une transition de trente mois, tout en laissant en prison l’ex-président Roch Marc Christian Kaboré.

Pendant ce temps les attaques terroristes persistent dans le nord et l’est du pays et de nombreuses familles sont déplacées.

10 février 2022, 07:16:14

Les militaires prennent le pouvoir

Après le Mali et la Guinée, c’est un putsch de plus en Afrique de l’Ouest… Paul-Henri Sandaogo Damiba, un jeune Lieutenant-colonel parachutiste, ancien membre de la garde rapprochée de Blaise Compaoré a pris le pouvoir le 24 janvier en chassant le président Marc Roch Christian Kaboré. Ce dernier avait été réélu en 2020 et était très contesté par une population qui lui reprochait son incapacité à régler le problème djihadiste. La sédition a été une belle opportunité pour Evgueni Prigojine, parrain du groupe Wagner, qui a salué ce coup d’Etat comme étant « une nouvelle ère de décolonisation » Moscou a du applaudir !

La junte n’a pas tardé à rétablir la constitution qu’elle avait suspendue et s’est engagée dans une période de transition pour… un certain temps.

5 janvier 2022, 22:22:13

Sous la pression de la population

Après plusieurs jours de manifestions populaires, le premier ministre Christophe Joseph-Marie Debiré à remis sa démission et a laissé sa place à Lassina Zerbo. La population dénonçait l’impuissance du gouvernement face aux attaques djihadistes dans le pays.

5 décembre 2021, 21:18:31

« Des hommes intègres » en colère…

Les attaques djihadistes se multiplient dans le nord du pays, l’agression la plus meurtrière est survenue le 14 novembre et avait pour cible un détachement de gendarmerie à Inata, qui a fait 57 morts dont 53 gendarmes. Mais les tensions se multiplient et pas seulement avec le terrorisme. Une centaine de soldats français de l’opération « Barkhane » et leurs véhicules militaires, en provenance de Côte d’Ivoire et en direction du Niger, ont été pris pour cible plusieurs jours par des manifestants. Le sentiment antifrançais et la situation sécuritaire qui se dégrade, suscitent des violences souvent extrêmes et ingérables !

9 novembre 2021, 21:10:14

Menacés de mort au Burkina Faso, 147 chrétiens sont en fuite

« Le danger ne cesse de grandir. Nous espérons que ceux qui n’ont pas réussi à quitter les villages menacés pourront le faire en toute sécurité dans les prochains jours. »


L’organisation Aide à l’Église en Détresse rapportait vendredi que 147 chrétiens, parmi lesquels, des enfants, des femmes enceintes et des personnes âgées, sont en fuite au Burkina-Faso...


Lire l'article sur InfoChretienne.com

5 novembre 2021, 14:20:40

Les djihadistes en contrôle

Selon Franceinfo

Tout laisse à penser que la région de la Tapoa à l’extrême Est du pays soit sous contrôle des djihadistes. Le ministère de l’Education Burkinabé annonce par ailleurs la fermeture de 2 244 écoles sur l’ensemble du pays, soit un peu plus de 10% des établissements scolaires, 300 000 élèves ne vont plus en classe. "La violence liée à al-Qaïda et à Daech a fait des milliers de morts et déplacé plus de 1,4 million de personnes dans ce pays d'Afrique de l'Ouest autrefois paisible", écrit Al Jazeera. Entre mai et août de cette année, le nombre de morts a augmenté de 300% par rapport à la période de janvier à avril (de 80 à 335).

6 octobre 2021, 20:53:50

Le combat contre les terroristes

Le chef du groupe État islamique au Grand Sahara Adnan Abou Walid al-Sahraoui (EIGS) est mort à la suite d’une frappe de la force Barkhane. L’homme était considéré comme « l’ennemi prioritaire » au Sahel puisque responsable de la plus part des attaques qui ont eu lieu dans la région des « 3 frontières ». Le terroriste avait été membre du Front Polisario, puis de la mouvance djihadiste Al-Qaida au Maghreb Islamique (AQMI)

5 septembre 2021, 16:34:30

Des morts, encore et encore…

Les burkinabés continuent à compter leurs morts. 65 civils et 15 gendarmes ont été tués le 18 août lors d’une nouvelle attaque terroriste dans le nord du pays. Le gouvernement semble démuni et ne peut que présenter ses condoléances aux familles éplorées.

Sahel rime avec cruel, encore et encore…

7 mai 2021, 10:23:41

L’heure a enfin sonné

L’ex-président Blaise Compaoré sera jugé avec treize autres accusés, pour l’assassinat de son prédécesseur Thomas Sankara, lors du coup d’Etat en 1987 qui l’avait porté au pouvoir. Ayant obtenu la nationalité ivoirienne, l’ancien chef d’Etat ne pourra pas être extradé et devra donc être jugé par contumace. Thomas Sankara arrivé lui même au pouvoir par un coup d’Etat était surnommé « Le Che africain » et « Le père de la révolution » Sa mort a été passée sous silence pendant les vingt-sept ans de présidence de Compaoré qui fut lui même renversé par une insurrection populaire.

8 mars 2021, 18:56:36

Post-trauma

Depuis 2015, plus de 1 600 personnes ont été tuées et un million déplacées. Pour les survivants, la prise en charge est rare et les conséquences sont souvent désastreuses. Ils sont nombreux à avoir les signes d’un trouble post-traumatique comme des idées suicidaires, des maladies chroniques sévères ou la schizophrénie. Beaucoup n’ont aucun suivi et sont dramatiquement irrécupérables. On les voit errer de village en village…

La situation est particulièrement alarmante dans un pays qui ne compte que six psychologues et huit psychiatres pour 20 millions d’habitants.

7 février 2021, 17:55:28

Pourquoi tant de haine ?

Selon le HCR (Haut Commissariat pour les réfugiés) plus de deux millions de personnes ont été déplacées dans le Sahel en 2020 dont une grande partie sont des Burkinabés. Les violences sont incessantes et n’ont pas de limites, les djihadistes ciblent le plus souvent les églises et les religieux. Le 21 janvier, l’abbé Rodrigue Sanon a été retrouvé mort dans une forêt du sud-ouest, il avait été enlevé et exécuté par des djihadistes…

7 décembre 2020, 21:20:35

Roch réélu

Roch Marc Christian Kaboré président sortant a été réélu au premier tour pour un second mandat avec 57,87 % des suffrages. Le scrutin s’est déroulé dans le calme malgré la pression des menaces djihadistes. L’opposant Zéphirin Diabré semble reconnaître sa défaite sans ignorer pour autant, que Kaboré devra négocier pour former sa majorité puisqu’il a récolté 56 sièges sur 64 pour atteindre la majorité à l’assemblée.

6 novembre 2020, 13:41:26

La situation se dégrade

Depuis plus de quatre ans le pays est pris dans la tourmente des violences de différents groupes armés djihadistes. Se rajoute à l’épouvante, la crise économique du covid19 qui devient dramatique pour les plus pauvres. Pendant ce temps des ONG appellent au secours car plus de 13 millions de personnes ont besoin d’aide dans tout le Sahel, dont 5 millions d’enfants. On compte déjà 1, 5 millions de personnes déplacées pour l’année 2020.

30 octobre 2020, 16:10:57

«Ciel! Mon info»: deux émissions avec Henri Girard, l’agriculteur français qui a rêvé d’un Sahel vert

A l’heure où les regards sont tournés sur les évangéliques américains et leur rôle dans la réélection du président étasunien, il est d’autres évangéliques, en Afrique par exemple, qui sont impliqués dans des combats vitaux pour l’avenir de la planète. Henri Girard est du nombre. Rencontre TV et radio avec un homme modeste, dont la foi sert de carburant à un engagement pour faire reverdir le Sahel au Burkina Faso.


Lire l'article sur LaFree.info

5 octobre 2020, 19:44:57

La présidentielle, les législatives et les djihadistes

Le 22 novembre 2020 sera une date importante pour le Burkina Faso, le pays devrait en effet élire son président et ses députés. Facile à dire et difficile à faire, surtout à l’est et au nord du pays compte tenu de la situation sécuritaire. Les attaques terroristes ont fait plus de 1 100 morts et plus d’un million de personnes ont fuit la région. Dans certaines localités, les préfectures et les mairies ont été incendiées, les écoles sont fermées et les forces de l’ordre se sont enfuies. Un grand nombre de villages sont devenus inaccessibles et seront dans l’impossibilité d’organiser les élections. Sans oublier que dans bien des endroits les terroristes font la loi, imposent la charia et tuent les indociles. Les groupes armés contrôlent le terrain en plantant le drapeau noir à la frontière avec le Niger et le Bénin.


"Peul et Chrétien": Lire l'article sur LaFree.ch

7 septembre 2020, 20:10:41

Le grand imam de Djibo retrouvé mort après son enlèvement

Souaibou Cissé, homme de 73 ans, d’une grande tolérance, qui travaillait pour la paix entre chrétiens et musulmans avait été enlevé par des individus armés le 11 août dernier. Son corps sans vie a été retrouvé le 15 août dans le village de Tilleré au Nord du Burkina Faso.

7 juillet 2020, 20:58:52

Malgré le covid-19 des enfants travaillent dans une carrière
Des photos insoutenables…

La carrière de granite à ciel ouvert de Pissy est un trou de plusieurs centaines de mètres de profondeur. Elle est située à la périphérie de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. Ce granite, qui sert à construire des bâtiments, des maisons et des routes, fait vivre chaque jour environ 4 000 personnes, dont la moitié sont des femmes, et de 400 à 700 enfants...


Lire l'article sur francetvinfo.fr

previous.png
next.png